• 0Add to my favorites
  • My saved searches
  • My account
  • Add to my favorites

News


Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire
Comment récupérer de l'eau de pluie ? Agence du cagire

illu blog_recuperation eau de pluie

 

 

POUR QUELS USAGES PEUT-ON STOCKER DE L’EAU DE PLUIE ?

Le stockage et l’usage d’eau de pluie sont autorisés :

  • À l’intérieur : Pour remplir la chasse d’eau des WC
    Pour laver les sols Pour laver le linge ( dans ce cas précis, un dispositif de traitement de l’eau adapté doit être mis en place).

  • À l’extérieur : L’usage de l’eau de pluie en extérieur est libre. Il est possible de s’en servir pour l’arrosage du jardin ou encore pour nettoyer son véhicule.

ATTENTION : L’usage d’eau ayant ruisselé sur une surface en amiante pour nettoyer l’intérieur d’une maison est interdit !

 

DOIS-JE DÉCLARER MON INSTALLATION DE RÉCUPÉRATION D’EAU DE PLUIE ?

La déclaration d’une telle installation est uniquement obligatoire dans le cas où elle est raccordée au réseau d’assainissement collectif. On parle d’une déclaration d’usage. Cette déclaration se fait en mairie auprès du service en charge de l’assainissement. Sur papier libre, le propriétaire de l’installation doit identifier le bâtiment concerné et évaluer les volumes d’eau utilisés à l’intérieur du domicile.

QUELLES SONT LES NORMES DE SÉCURITÉ AUXQUELLES L’ INSTALLATION DOIT RÉPONDRE ?

Comme évoqué précédemment, si l’usage d’eau de pluie est relativement libre, l’installation doit toutefois répondre à quelques normes de sécurité.

Si l’eau de pluie est utilisée à l’intérieur, les robinets doivent être clairement identifiables. Un panneau  accompagné d’un pictogramme explicite indiquant « Eau non potable » doit être accroché bien en vue à côté de chaque point alimenté en eau de pluie.

La réglementation prévoit également l’interdiction d’installer un robinet alimenté par de l’eau de pluie dans les pièces distribuant de l’eau potable ( distribuée par le réseau de la ville). Les pièces annexes comme les caves, garages, ateliers et autres échappent toutefois à cette règle.

Cela n’est pas tout, même les WC ( alimentés en eau de pluie) sont censés répondre à cette règle de signalisation d’eau non potable !

QUEL ENTRETIEN DOIT-ON PRÉVOIR POUR UNE INSTALLATION DE RÉCUPÉRATION D’EAU DE PLUIE ?

Comme toutes choses, une telle installation ( petite ou grande) doit être entretenue une fois par an. Les filtres doivent être changés et les cuves de stockage doivent être nettoyées et vidangées. Le propriétaire peut faire cela lui-même ou solliciter une entreprse de son choix. Les vannes et robinet de soutirage doivent également être vérifiés.

Tous les six mois, la propreté de l’installation doit être vérifiée, tout comme l’absence de connexion entre le réseau de consommation de la famille et le réseau de distribution d’eau de plui. En d’autres termes, chaque six mois il faut constater que la famille ne boive pas l’eau de pluie stockée dans les cuves.

Comme pour tout entretien, un carnet de suivi doit être tenu à jour. On parle d’un carnet d’entretien sanitaire. Dans ce journal de bord les informations suivantes doivent être consignées :

  • Le nom et l’adresse de l’entreprise en charge de l’entretien de l’installation ( si le propriétaire n’assure pas l’entretien lui-même).

  • Le plan détaillée des équipements de récupération d’eau de pluie.

  • La fiche de mise en service

  • Les dates de vérifications et d’entretiens effectués.

  • Le relvé mensuel des index des systèmes d’évaluations des volumes d’eau de pluie utilisés à l’intérieur des bâtiments raccordés au résau de collecte des eaux usées.

Y-A-T-IL DES CONTRÔLES ET DES SANCTIONS CONCERNANT CES INSTALLATIONS ?

Oui, une telle installation peut-être contrôlée par le service des eaux de la mairie. Si les installations sont défaillantes, dans le cas par exemple où l’installation contaminerait le réseau public de distribution, les mesures prescrites par le technicien doivent être réalisées par le propriétaire. Dans le cas où ce dernier refuserait de réaliser les mesures prescrites, le maire peut demander la fermeture de l’installation.